Cadre législatif de la contraception chez les mineures  Abonné

Publié le 04/06/2010

Une mineure, quel que soit son âge, n’a besoin d’aucune autorisation particulière, notamment parentale, pour la prescription de produits contraceptifs. Si elle souhaite bénéficier de l’anonymat et de la gratuité, elle a la possibilité de se voir prescrire et délivrer des contraceptifs auprès des centres de planification ou d’éducation familiale agréés. Le lévonorgestrel est délivré gratuitement et de façon anonyme aux mineures en pharmacie. Pour pratiquer une IVG, une jeune mineure doit être accompagnée d’un adulte référent de son choix.


Source : Le Généraliste: 2529