Rhumatologie

CACTUS redéfinit les contours cliniques de la goutte  Abonné

Publié le 13/01/2012
Désormais reconnue comme facteur de risque cardio-vasculaire indépendant, la goutte connaît aujourd’hui un regain d’intérêt tant sur le plan épidémiologique que thérapeutique.

Crédit photo : ©SPL/PHANIE

Mise en place par les laboratoires Ménarini et Ipsen, l’étude « CACTUS » avait pour objectif principal de décrire les caractéristiques de la goutte en France. Cette étude observationnelle nationale, transversale et multicentrique, a inclus de façon consécutive, de novembre 2010 à mai 2011, 2 813 patients atteints de goutte, par 857 médecins généralistes et 92 rhumatologues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte