Patientèle à vendre

Ca eut payé

Publié le 10/11/2017
Ca eut payé

Pieds
ADAM GAULT/SPL/PHANIE

Les patientèles de médecins généralistes se vendent-elles toujours ? Beaucoup moins bien que par le passé, voire plus du tout dans certains endroits. Ceux qui dévissent leur plaque… sont payés pour le savoir ! Pour autant, ces listes de patients représentent-elles toujours un élément du patrimoine des généralistes ? Existe-il des critères spécifiques favorisant leur revente ? Tour d’horizon du bénéfice potentiel des futurs retraités.

L’absence de données chiffrées rend difficile l’estimation du nombre de patientèles vendues annuellement en France. Mais il semble loin le temps où les médecins généralistes partaient en retraite avec en poche un pécule confortable lié à la valeur de leur carnet d’adresses, où l’on pouvait lire sur les plaques : “Dr X, successeur du Dr Y”. Plus vraiment question, donc, de compter sur la revente de sa patientèle pour arrondir sa retraite. Luc Fialletout, directeur général d’Interfimo, qui finance les professions libérales depuis près de 50 ans, est peu encourageant : «…

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)