Sevrage tabagique

Bupropion et varénicline blanchis  Abonné

Par
Publié le 29/04/2016
Bonne nouvelle pour le sevrage tabagique : une étude du Lancet apporte de nouvelles données prouvant que bupropion et varénicline ne sont pas associés à un risque accru d’événements neuropsychiatriques.
tabac 1

tabac 1
Crédit photo : GARO/PHANIE

La varénicline et le bupropion ne semblent associés à aucun sur-risque d'événements neuropsychiatriques, selon une étude du Lancet. Alors que ces médicaments avaient été suspectés de favoriser la survenue de troubles psychiatriques et d’augmenter le risque de convulsion (pour le bupropion), l’essai mené par R. M. Anthenelli et al. est plutôt rassurant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte