Bronchiolite : la kiné inutile ?  Abonné

Publié le 15/10/2010

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

Une étude publiée dans Plos Med conclut à l’inefficacité de la kinésithérapie respiratoire chez les enfants hospitalisés pour bronchiolite. L’essai a été mené dans 7 services parisiens de pédiatrie et a inclus près de 500 enfants de moins de 2 ans hospitalisés pour un premier épisode de bronchiolite sévère. La moitié a suivi trois séances de kinésithérapie respiratoire par jour, l’autre des aspirations nasales seules.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte