Pneumologie

BPCO : prévoir l’évolution en fonction des exacerbations  Abonné

Publié le 25/02/2011
Il existe un phénotype de patients « exacerbateurs fréquents », quel que soit le stade d’évolution de la maladie. Cette nouvelle typologie pourrait avoir une incidence sur la prise en charge.

Jusqu’à présent, le critère principal d’évaluation de la gravité de la BPCO est le niveau de VEMS. Or il pourrait ne pas être suffisant… Selon les premiers résultats de l’étude Eclipse, même si la fréquence et la sévérité des exacerbations ont tendance à augmenter avec l’évolution de la maladie, il existe un phénotype de susceptibilité aux exacerbations, indépendant de la sévérité de la maladie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte