Pneumologie

BPCO : la stratégie des petits pas  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 18/03/2016
La BPCO requiert une prise en charge pharmacologique et non pharmacologique où deux éléments clés, l’arrêt du tabac et le maintien d’une activité physique, peuvent se révéler difficiles. Consultation après consultation, médecins et patients conviendront du dispositif d’inhalation le plus adaptée et d’objectifs raisonnables pour la reprise d’une certaine activité physique.
bpco

bpco
Crédit photo : SPL/PHANIE

Dans la BPCO les objectifs thérapeutiques visent à améliorer les symptômes, la tolérance à l’effort et à prévenir et traiter les exacerbations et, si possible, à enrayer la progression de la maladie. L’objectif prioritaire est l’arrêt du tabac, quels que soient l'âge et le stade de la BPCO, seul capable d’enrayer le déclin de la fonction respiratoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte