ERS 2009

BPCO : la recherche ne s’essouffle pas ….  Abonné

Publié le 09/10/2009
La rééducation respiratoire confirme ses bénéfices, à condition d'être associée à une prise en charge nutritionnelle spécifique. De nouvelles molécules, en cours de développement, semblent prometteuses.

Crédit photo : ©BSIP/LAWRENCE MIGDALE

La rééducation à l'effort a fait ses preuves dans la bronchopneumopathie obstructive (BPCO), à la fois pour réduire les symptômes, optimiser la capacité fonctionnelle respiratoire et réduire le coût humain et économique de la maladie. Pour autant, elle n'a pas dévoilé toutes ses possibilités ; les études se poursuivent pour mieux connaître son impact, améliorer son efficacité…et l'adhésion des patients !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte