Bouches-du-Rhône : un plan de sauvetage pour les 11 centres de santé ?

Publié le 17/09/2012

L'association des Amis de la médecine sociale et mutualiste a indiqué dimanche vouloir reprendre la totalité des activités du Grand Conseil de la Mutualité (GCM), qui gère onze centres de santé ainsi qu'une clinique des Bouches-du-Rhône, et qui a été placé en redressement judiciaire en novembre dernier. «Nous avons une proposition à faire pour l'ensemble des activités (du GCM)», a expliqué le Dr Dominique Eddi, médecin généraliste au centre de santé de Martigues et membre du conseil d'administration de cette association créée au mois d'août. «Notre projet est bâti sur des projections économiques très sérieuses et nous avons des partenaires financiers solides», a-t-il ajouté. Le GCM, premier réseau de soins privés à but non lucratif des Bouches-du-Rhône, accuse un déficit de 4 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 85 millions. Ses 1 200 salariés soignent au quotidien 10% de la population du département, soit 200 000 personnes.


Source : legeneraliste.fr