Statut

Bonne pioche pour le collaborateur libéral, fausse piste pour l’assistant salarié  Abonné

Publié le 16/11/2012

Parallèlement à l’essor des centres de santé, le statut de collaborateur salarié créé en 2007, aurait pu – du moins le pensait-on à l’époque – développer le salariat dans les cabinets de ville. Il n’a finalement pas fait recette. Ce n’est donc pas par le biais du salariat d’un médecin par un autre que l’exercice salarié devrait se développer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte