Bonbons pour droguer les enfants : la rumeur bidon de Haute-Garonne

Publié le 09/11/2010

La préfecture de la Haute-Garonne a démenti lundi une nouvelle rumeur propagée par internet et selon laquelle les enfants consommeraient une nouvelle forme de drogue, une méthamphétamine appelée «strawberry met». Depuis quelques jours les services de cette préfecture font face à un afflux d'appels et de courriels de parents et professionnels de santé alarmées par cette rumeur colportée par courriels. Des individus ont usurpé l'entête de la préfecture et font circuler un document frappé du logo officiel du ministère de l'Intérieur qui met en garde contre la circulation dans les écoles d'une «nouvelle drogue». «Les enfants ingèrent cette drogue en pensant que c’est un bonbon et se précipitent rapidement à l’hôpital dans un état piteux», est-il écrit dans le courriel de mise en garde relayé massivement depuis plusieurs semaines par les personnes le recevant.

La préfecture de la Haute-Garonne a donc mis les choses au point: «cette alerte est un canular informatique qu’il convient de ne surtout pas relayer». Cette affaire rappelle une précédente rumeur apparue à la fin des années 80 et qui alertait -à l’époque via des tracts photocopiés- sur la circulation de prétendues décalcomanies-tatouages destinées aux enfants et que l’on disait imprégnées de LSD ! Quoique complètement démentie par le ministère de la santé, cette rumeur avait alors circulé pendant des mois.


Source : legeneraliste.fr