Medec 2010

Boissons : conseiller sans interdire  Abonné

Publié le 16/04/2010
A côté de leur effet biologique, hédonique et symbolique, les boissons doivent maintenant aider à rester en bonne santé. Il s’agit désormais de répondre à nos patients en respectant leurs habitudes.

La diversité des boissons devrait permettre à chacun de s'hydrater correctement et avec plaisir, mais beaucoup d'a priori circulent sur leurs vertus et dangers supposés. "Les boissons sucrées ont été mises en cause dans l'obésité, alors qu'il n'y a aucune raison de les stigmatiser chez quelqu'un qui n'a pas de problèmes de poids ni de santé et les consomme avec modération" insiste le Dr Pascale Modaï, médecin nutritionniste à Paris. "En revanche, pour perdre du poids, il n'y a pas de mystère, il faut réduire les apports caloriques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte