Bioéthiques : Bachelot souhaite qu'il n'y ait pas de consigne de vote

Publié le 26/10/2010

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a souhaité dimanche que les partis politiques ne délivrent « pas de consigne de vote » sur la révision des lois bioéthiques lors de son examen par le Parlement, s'agissant d'un domaine touchant aux convictions personnelles. « Il n'y en aura pas à l'UMP, a-t-elle précisé à l’antenne de Radio J. Mais je souhaite qu'il n'y en ait pas dans les autres partis politiques. On touche à l'intime, on touche à des convictions qui vous ont construit, des convictions religieuses. Le parti politique qui donnerait sur les lois de bioéthiques une consigne de vote n'aurait précisément pas une démarche éthique ». L’examen, du projet de révision des lois de bioéthique doit avoir lieu au courant du mois de novembre au Parlement. Une de ses mesures phares est la levée possible de l’anonymat des donneurs de gamètes lorsque l’enfant le demande et si le donneur y consent.


Source : legeneraliste.fr