Bioéthique : l’AMP restera fermée aux homosexuelles

Publié le 26/05/2011

L'Assemblée n'est pas revenue mercredi sur sa position prise en commission de ne pas ouvrir l'assistance médicale à la procréation aux femmes homosexuelles, contrairement à ce qu'avait voté le Sénat. Le Sénat avait voté la mesure (PS/Verts), à la surprise générale, en première lecture du projet de loi révisant les lois de bioéthique. Des amendements déposés par l'opposition n'ont pas été estimés recevables mais les députés ont cependant débattu de la question mercredi. Le rapporteur UMP Jean Leonetti a dit que l'AMP devait être réservée « aux couples médicalement stériles », opposant « l'infertilité sociale » à « l'infertilité médicale ». Il s'est déclaré favorable à « débattre de l'homoparentalité » mais « dans un autre contexte ». Au Sénat, le gouvernement avait clairement dit qu'il était contre. « Si on accepte pour les couples de femmes, est-ce qu'il n'y a pas une discrimination par rapport à la gestation pour autrui ? » a interrogé Alain Claeys, député PS et président de la commission bioéthique. Michel Vaxès (PCF) a jugé que « cela mérite mieux qu'un amendement dans une loi bioéthique » et émis le souhait d'une « mission d'information » sur le sujet.


Source : legeneraliste.fr