Vertige

Bilan très spécialisé  Abonné

Publié le 06/03/2009
Si le traitement symptomatique assez univoque ne pose guère de problème, le médecin recourt souvent à l'ORL pour le diagnostic de ces syndromes vertigineux et répondre à l'angoisse de son patient : « Mais qu'est-ce que j'ai dans la tête ? »

Le bilan initial doit aider le MG à répondre à plusieurs questions : s'agit-il d'un vrai vertige ? est-il central ou périphérique ? faut-il demander une IRM, en urgence ou non ? s'oriente-t-on vers une prise en charge spécifique ? Le médecin a déjà souvent été bien orienté par son interrogatoire et la recherche de signes vestibulaires et neurologiques. La découverte d'une atteinte neurologique, même discrète amène généralement à demander une IRM en urgence, dans la crainte d'un AVC vertébrobasilaire ou d'une tumeur de la fosse postérieure.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte