Bertrand prend la défense de sa secrétaire d’État Nora Berra

Publié le 18/11/2010

Le ministre du Travail et de la Santé, Xavier Bertrand, a qualifié d'« attaques indignes » les appels à la démission lancés par le député PS, Gérard Bapt, contre la nouvelle secrétaire d'État à la Santé Nora Berra. « Nous nous sommes exprimés très vite avec Nora Berra sur cette affaire du Mediator, nous avons ouvert une enquête de l'Igas » a rappelé M. Bertrand à sa sortie d'un entretien avec François Fillon. « Mardi dernier, M. Bapt s'exprime dans la presse, me pose une question à l'Assemblée, je lui réponds sur le fond du dossier. Pourquoi, subitement, le lendemain, M. Bapt et le Parti socialiste changent de ton ? » a-t-il ajouté. La secrétaire d'État chargée de la Santé, Nora Berra avait déjà répondu mercredi soir au député qui demandait sa démission. Dans une lettre ouverte au cardiologue socialiste, Nora Berra s'étonne de ses « insinuations malveillantes » et de la « polémique politicienne stérile » qu'il a engagée en la soupçonnant de conflit d'intérêts. Le député de Haute-Garonne avait relevé lundi, au lendemain de sa nomination, qu'elle avait travaillé dix ans pour l'industrie pharmaceutique. Il a renchéri mercredi en pointant des propos de Nora Berra sur le Mediator, qui selon lui « confortent les communiqués de dénégation du laboratoire Servier ». La Secrétaire d’État rappelle donc avoir annoncé mardi, conjointement avec le ministre de la santé Xavier Bertrand, que « tous les moyens d'expertise et de recherche allaient être mis en œuvre » pour faire la lumière sur le Mediator et informer les patients qui en ont pris. Et elle ajoute : « Je m'étonne de la violence de (vos) propos lorsque vous appelez à ma démission au prétexte que je connais bien le secteur dont je m'occupe, dit-elle. Je ne pense pas qu’un brevet d’incompétence sur les sujets dont on a la charge soit la meilleure garantie pour répondre aux attentes des Français, qui plus est sur un sujet d’une telle importance ».


Source : legeneraliste.fr