Beaucoup de britanniques, insomniaques et anxieux depuis le Brexit

Publié le 07/02/2017
brexit

brexit

Les Britanniques ne vont pas bien. Selon une étude publiée mardi par la Fondation pour la santé mentale (MHF), beaucoup souffriraient d'anxiété, de problèmes de concentration, ou ont un sommeil perturbé. Huit mois après le référendum, la perspective du Brexit les tracasse : elle est une source d'inquiétude pour 43% des Britanniques, indique un sondage en ligne réalisé par l'institut YouGov, pour le compte de MHF, auprès de 1.714 adultes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)