Revendications

Bataille tarifaire en ordre dispersé  Abonné

Publié le 05/02/2010
Après MG France et UG la semaine dernière, l’Unof a appelé mardi à coter 23 euros.

Porter la consultation du généraliste à 23 euros, au besoin par l’épreuve de force, est le même objectif pour tous. Néanmoins, les syndicats médicaux se lancent dans la guérilla tarifaire en ordre dispersé. Samedi dernier, l’UNOF, la branche généraliste de la CSMF, a voté une nouvelle stratégie en AG trois jours après le mot d’ordre de cotation en CS de MG France, UG, le SNJMG et l’Union collégiale. Au motif de vouloir « laisser sa chance au règlement arbitral », l’UNOF ne donne pas de consigne syndicale à effet immédiat mais montre les crocs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte