Baisse des honoraires: les généralistes sont les plus touchés

Publié le 15/12/2011

Une étude de la Drees (statistiques des ministères sociaux), publiée mercredi, indique une diminution de 1% des honoraires des médecins en 2010. Entre 2009 et 2010, les honoraires totaux des médecins ont progressé en moyenne de 0,5% en euros courants. Mais avec une inflation de 1,5% en 2010, ils reculent de 1% en euros constants (une fois pris en compte l’effet de la hausse des prix), précise l’étude. Une baisse des honoraires qui touche davantage les généralistes (-1,7% en euros courants et -3,6% en euros constants) que les honoraires des ophtalmologues qui ont progressé (+4,6% en euros cournats et +3,1% en euros constants).

Cette étude révèle aussi que les dépassements d’honoraires, en euros constants, continuent de croître en 2010 (+2,9%), mais moins fortement qu’en 2009 (+3,9%) et qu’en 2008 (+3,6%). Avec des écarts toujours aussi importants entre les spécialités : +46% pour les stomatologues, 32% pour les chirurgiens, 30% pour les gynécologues et 25% pour les ophtalmologues. Ils ne représentent en revanche que 4% des honoraires des généralistes, des cardiologues, des pneumologues et des radiologues. Le revenu libéral moyen net des médecins libéraux toutes spécialités confondues est estimé à 94 110 euros en 2010, après déduction des charges professionnelles et des cotisations sociales professionnelles. En euros constants, leur revenu a diminué de 1% entre 2009 et 2010.


Source : legeneraliste.fr