AVC plus fréquentes chez les séropositifs

Publié le 20/01/2011

Les personnes porteuses du VIH ont trois fois plus de risques d'être victimes d'une attaque cérébrale que celles qui sont séronégatives, selon une recherche publiée mercredi dans la revue Neurology. Cette nette augmentation est d'autant plus notable que les accidents vasculaires cérébraux sont normalement assez rares chez les patients infectés par le VIH, relèvent les auteurs de cette étude. Les chercheurs de l'Université de Californie à San Diego, ont analysé des statistiques nationales de tous les patients hospitalisés et auxquels un AVC a été diagnostiqué entre 1997 et 2006. Résultats: - 7% dans la population générale, mais + 67% chez les séropositifs ! La plupart des accidents vasculaires ayant affecté les personnes séropositives étaient ischémiques. Deux hypothèses sont avancées pour expliquer ces statistiques. Les anti-rétroviraux pourraient être liés à des complications métaboliques qui augmenteraient le risque d'attaque cérébrale. Mais «l'accroissement des AVC pourrait tout simplement s'expliquer par le fait que les séropositifs vivent plus longtemps,» avancent aussi les auteurs de l’étude.


Source : legeneraliste.fr