AVC : le CHU de Strasbourg montré du doigt par des patients

Publié le 02/02/2014

Des patients se mobilisent à Strasbourg pour dénoncer des dysfonctionnements dans la prise en charge des victimes d'accidents vasculaires cérébraux aux hôpitaux universitaires (HUS). Une association de patients en colère a été constituée, et une plainte contre X déposée pour "négligence", "imprudence" et "mise en danger délibérée de la vie d'autrui". Une autre plainte est en préparation. "Il se passe des choses très graves dans cet hôpital, et nous demandons la désignation d'un juge d'instruction pour enquêter sur ces faits", a-t-elle expliqué leur avocate à l'AFP. L'association de patients, Optim'AVC, affirme notamment que les patients strasbourgeois présentant les signes d'un accident vasculaire cérébral doivent parfois patienter des heures, voire des jours, avant de pouvoir bénéficier d'un examen IRM (imagerie par résonance magnétique).

Dans un communiqué publié vendredi, en réponse à une enquête publiée jeudi par Mediapart qui reprend ces accusations, la direction des HUS les a réfuté. "L'unité neuro-vasculaire des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg est aujourd'hui parmi les plus performantes de France", a assuré le directeur général du CHU, Jean-François Lanot.


Source : legeneraliste.fr