DMLA

Avastin® concurrence Lucentis®  Abonné

Publié le 06/05/2011
L’étude CATT suggère que le bévacizumab est une alternative possible au ranibizumab en terme d’efficacité mais avec une incertitude sur la tolérance.

En cas d’échappement à la photothérapie dynamique ou en cas de lésions occultes, le ranibizumab (Lucentis®) est un traitement qui a montré une certaine efficacité dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge à forme humide. D’autre part, le bevacizumab (Avastin®), un anti-angiogénique validé dans plusieurs indications en cancérologie est fréquemment utilisé hors AMM à des doses faibles et par voie intra-oculaire malgré l’absence de données d’efficacité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte