Autodiagnostic : un Français sur deux

Publié le 26/06/2012

Alors que 83% des Français ont le sentiment de faire ce qu’il faut pour conserver leur santé, face à des signes de faiblesse plus d’une personne sur deux décide d’agir rapidement en trouvant des solutions par elle-même, selon un sondage réalisée par Ifop pour le groupe Prévoir. Seulement un quart des Français ne fait rien sans consulter médecin ou pharmacien.


Source : legeneraliste.fr