Nouvelles recos

Autisme : priorité à la détection précoce  Abonné

Publié le 23/02/2018
La HAS vient d’actualiser des recommandations sur les signes d’alerte et le diagnostic du trouble du spectre de l’autisme. Le rôle du généraliste est déterminant pour sa détection et les premières démarches.
Autisme

Autisme
Crédit photo : BURGER/PHANIE

La Haute autorité de santé révise sa copie. Elle vient de remettre à jour ses recommandations sur le repérage et le diagnostic du trouble du spectre de l’autisme (TSA) chez l’enfant et l’adolescent, qui dataient de 2005. Si par le passé, la définition même de l’autisme fut au centre de nombreux débats, le récent groupe de travail de la HAS s’est appuyé sur le DSM-5, en le définissant clairement comme un trouble du neuro-développement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte