Au nom de la vérité  Abonné

Publié le 02/07/2010

Peu, trop peu ont le courage voire l’héroïsme d’affronter notre monde terrible et féroce. « Raconter, c’est résister », réveiller les consciences et garder encore cette confiance en la possibilité de changer les choses. L’écrivain Roberto Saviano a osé défier la camorra et sa loi de la terreur. Ses écrits le maintiennent en vie. Pour le moment. Quatre ans après l’intransigeante dénonciation de Gomorra, La Beauté et l’Enfer est un recueil de 25 textes (dont deux inédits) variés et cohérents, organisés en cinq noyaux thématiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte