Au nom de la sécurité  Abonné

Publié le 03/04/2009

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

Il convient, dans le cas présent, de mettre en balance, d’une part, les intérêts de l’ensemble des copropriétaires ; d’autre part, ceux du médecin, installé dans l’immeuble, sa clientèle devant pouvoir aussi accéder librement à son cabinet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte