Attention : individualiser n’est pas temporiser !  Abonné

Publié le 19/10/2012
Les experts diabétologues ont martelé le même mot d’ordre lors du congrès : individualiser l’objectif glycémique selon les paramètres de fragilité du patient. Au risque de faire oublier que plus de la moitié des diabétiques requièrent un strict contrôle de l’HbA1c...

À trop vouloir imposer le tournant décisif et indispensable d’une prise en charge personnalisée dans le type 2 ne risque-t-on pas d’occulter l’indispensable rigueur glycémique à laquelle doivent se soumettre la majorité des diabétiques qui requièrent une cible glycémique d’HbA1c inférieure à 7 % voire 6-6,5 % ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte