Attention, fragiles !  Abonné

Publié le 28/06/2013

Je reçois d’un organisme que je ne connais pas signé d’un médecin que je connais le résultat « d’une action de dépistage du syndrome de fragilité des personnes âgées autonomes ». Je comprends que cette action initiée en décembre 2012 et qui a nécessité 8 étapes en passant par le gérontopole, l’ARS etc.. a finalement conclu que ma patiente Mme X. âgée de 82 ans, connue de moi-même pour sa PTG d’un côté, sa gonarthrose à opérer de l’autre, ses 3 stents, ses chutes à répétition, et la charge de son mari Alzheimer est…, vous ne le devinerez pas : FRAGILE ! Eurêka !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte