Diabète de type 2

Atteinte micro- et macrovasculaire  Abonné

Publié le 03/04/2009
Les complications les plus fréquentes du diabétique de type 2 sont les événements cardiovasculaires (angor, infarctus), suivis du mal perforant plantaire et de la rétinopathie diabétique. La menace d’une insuffisance rénale terminale menant à la dialyse ou à la greffe rénale est plus rare mais réelle.

Parallèlement à l’intensification des stratégies thérapeutiques du DT2, les premiers résultats épidémiologiques de l’enquête Entred 2007-2010 révèlent une légère hausse, en 6 ans, des complications cardiaques, ophtalmologiques et podologiques, qui s’explique partiellement par un meilleur dépistage - et probablement par l’allongement de la durée de vie. Notamment, 44 % des patients diabétiques de type 2 ont bénéficié des trois dosages de l’HbA1c annuels recommandés et 50 % ont eu leur consultation ophtalmologique annuelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte