Infectiologie

Atripla® facilite la vie des patients VIH +  Abonné

Publié le 29/05/2009

Depuis le tournant des trithérapies en 1996, l’infection à VIH s’est inscrite dans le long terme. « La mortalité des patients dont les CD4 sont supérieurs à 500 /mm3 est comparable à celle de la population générale » a indiqué le Pr Jean-François Delfraissy (président de l’agence nationale de recherche sur le sida). D’où l’importance d’une simplicité de traitement. Fruit d’un partenariat entre Bristol-Myers Squibb et Gilead Sciences, Atripla va dans ce sens en proposant en un seul comprimé l’association de trois antirétroviraux (efavirenz, emtricitabine et ténofovir).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte