Atlanta, capitale de la cardiologie

Publié le 12/03/2010

28.000 participants se retrouvent ce week-end en Géorgie à Atlanta pour le grand rendez-vous annuel de la cardiologie. Les derniers résultats des traitements et les nouvelles stratégies de lutte contre les maladies cardiovasculaires seront présentés lors de la conférence de l'American College of Cardiology. «Nous avons sélectionné 30 essais et recherches cliniques sur les 108 soumises», a expliqué le docteur James McClurken, spécialiste de chirurgie cardiothoracique vasculaire de la faculté de médecine Temple en Pennsylvanie, qui préside cette 59ème conférence.

Parmi les essais dont les résultats sont les plus attendus, l'étude EVEREST II, un vaste essai clinique mené aux Etats-Unis, au Canada et en Europe qui compare une technique non-chirurgicale, avec une pince, le MitraClip, introduite à l'aide d'un cathéter, à l'intervention à coeur ouvert pour réparer une insuffisance de la valve mitrale. Des résultats positifs de la dernière phase de l'essai clinique pourraient déboucher dès 2011 sur l'autorisation de mise sur le marché du MitraClip aux Etats-Unis, déjà commercialisé en Europe.

D'autres essais cliniques dont des résultats seront présentés à l’ACC portent sur le traitement des maladies cardiovasculaires chez des personnes souffrant de diabète de type 2. Ainsi de l'étude clinique NAVIGATOR, menée dans 39 pays, qui porte sur un traitement simultané pour empêcher le diabète et les maladies cardiovasculaires évalue notamment le Diovan (Valsartan), un traitement puissant contre l'hypertension, ainsi que le Starlix (Nateglinide), tous deux commercialisés par Novartis.

Enfin, sera présenté un essai clinique évaluant le dosage de l’anti-coagulant Warfarine en fonction du génotype des patients, minimisant ainsi le risque d'hémorragie cérébrale lié à ce traitement. Cette étude a été menée par Medco, le groupe américain de soins de santé.


Source : legeneraliste.fr