ERS 2009

Asthme de l'enfant : des phénotypes encore mystérieux  Abonné

Publié le 09/10/2009
La catégorisation de l'asthme en divers phénotypes vise à mieux définir les niveaux de sévérité et le pronostic mais aussi, dans, l'idéal, à déterminer une approche thérapeutique adaptée. En pratique quotidienne, les applications sont beaucoup plus aléatoires...

Crédit photo : ©graphic obsession

"L'asthme ne doit plus être considéré comme une maladie unique mais plutôt comme un syndrome où les facteurs de risque, le pronostic et la réponse au traitement divergent considérablement" expliquait Sejal Saglani (Londres). Les phénotypes sont définis par des éléments cliniques, biologiques, génétiques, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte