Asthme de l’adolescent : passera, passera pas ?  Abonné

Publié le 21/05/2010

L’adolescence et la puberté ont longtemps été considérées comme une période propice à la disparition de l’asthme de l’enfance. « Cette donnée est en fait loin d’être exacte, indique C. Delacourt (Paris), notamment chez l’enfant allergique.?» De fait, selon les études (et les critères retenus pour définir la rémission), le taux de rémission de l’asthme à l’adolescence varie de 22 à 57?%. En d’autres termes, au moins la moitié des enfants asthmatiques le resteront après l’adolescence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte