Arrêt cardiaque: les connaissances des Français

Publié le 09/09/2009

Face à un arrêt cardiaque, les Français seraient moins démunis qu’avant. C’est la leçon que l’on pourrait tirer d’un sondage TNS Healthcare que rendent public mercredi la Fédération Française de Cardiologie et la Croix-Rouge française. 40% des Français savent qu’il faut masser le coeur (VS 30 % en 2007). En revanche, l’étude montre que si 9 Français sur 10 savent ce qu’est un défibrillateur, plus d’1 Français sur 3 ne se sent pas prêt à l’utiliser. Parmi cette population, 88 % d’entre eux l’expliquent par le manque de formation. La Fédération Française de Cardiologie et la Croix-Rouge française lancent, à partir 12 septembre, « 3 week-ends pour le coeur », pour informer et former les Français aux gestes qui sauvent et à l’usage du défibrillateur.


Source : legeneraliste.fr