Arras : un généraliste jugé pour agressions sexuelles

Publié le 21/11/2012

Un médecin généraliste de 33 ans, actuellement incarcéré, sera jugé jeudi par le tribunal correctionnel d'Arras pour des agressions sexuelles présumées commises contre 16 patientes. Les faits auraient commencé dès novembre 2007, alors que le prévenu venait de s'installer comme généraliste à Saint-Laurent-Blangy, commune située à quelques kilomètres d’Arras dans le Pas-de-Calais. Caresses sexuelles, auscultations intrusives, relations sexuelles par contrainte psychologique et photos sous les jupes se seraient poursuivies jusqu'en mai 2009 quand, à la suite de la dénonciation d'une patiente, le médecin a été mis en examen pour atteintes sexuelles avec abus de l'autorité conférée par ses fonctions. Il avait alors été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer la médecine générale. Devenu médecin coordinateur aux établissements pour personnes âgées dépendantes du Centre hospitalier de Boulogne-sur-Mer à l'automne 2009, théoriquement sans contact avec les patients, il aurait récidivé en janvier 2012 en agressant sexuellement une stagiaire aide-soignante. La plainte de cette dernière a conduit la justice à révoquer son contrôle judiciaire et à l'écrouer. Le médecin «reconnaît partiellement les faits. Il dit ne pas forcément s'être rendu compte de l'emprise qu'il pouvait exercer sur elles», a précisé le parquet. Séparé de sa femme et père d'un enfant, le prévenu encourt jusqu'à 10 ans de prison. Le frère jumeau du prévenu, médecin également, est pour sa part mis en examen pour des faits de nature sexuelle à Lille.


Source : legeneraliste.fr