Armurier, un synonyme inattendu du mot médecin

Publié le 02/10/2017
.

.
Crédit photo : Phanie

Notre confrère « Cœmedia » racontait dernièrement la piquante histoire que voici.

Le fils d’un auteur dramatique, qui habite la campagne, est venu terminer seul ses études de médecine à Paris. Son père, qui a su s’y amuser autrefois, lui demande simplement, sans contrôler sa vie, de lui envoyer tous les mois la liste de ses frais.

- Il y a pourtant, objecte le jeune homme, des dépenses personnelles que je ne puis inscrire sans manquer de respect.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)