Arche de Zoé : le généraliste de Castellane fixé mardi sur son sort

Publié le 11/02/2013

C’est la fin d’un long cauchemar pour Philippe van Winkelberg. La justice française rendra mardi sa décision concernant les six protagonistes de l'opération de l'Arche de Zoé, dont le généraliste de Castellane, qui avait tenté en 2007 d'exfiltrer vers la France de 103 enfants présentés comme des orphelins du Darfour. Lors du procès en décembre, un an de prison avec sursis avait été requis à son encontre par le ministère public, alors que ses avocats demandaient la relaxe pour leur client.

Dans le volet civil de l’affaire, le généraliste de Castellane a finalement eu gain de cause fin janvier. Considéré par le Tchad comme le seul solvable, le médecin s'était vu réclamer 6,3 millions d'euros de dommages et intérêts par le Tchad. Mais la cour d'appel d'Aix-en-Provence a débouté l'Etat tchadien le 31 janvier.


Source : legeneraliste.fr