Antibiorésistance : une bien mauvaise surprise…  Abonné

Publié le 06/11/2015

Crédit photo : HANK MORGAN/SPL/PHANIE

« Une prise de conscience citoyenne et un changement de comportement général sont indispensables vis-à-vis du bon usage des antibiotiques, à l’instar de ce qui s’est passé pour le réchauffement climatique », souligne le Pr Céline Pulcini, infectiologue (CHU de Nancy), ayant participé au récent rapport Carlet sur la préservation des antibiotiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte