Anti-inflammatoires et antidépresseurs ne font pas bon ménage  Abonné

Publié le 29/04/2011

Crédit photo : ©SPL/PHANIE

Crédit photo : ©NCMIR/SPL/PHANI

Les anti-inflammatoires tels que l'aspirine ou l’ibuprofène réduisent l'efficacité des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, selon une étude publiée dans les Annales de l'académie nationale américaine des sciences (PNAS, 25-29 avril).Selon les auteurs, ces résultats « pourraient expliquer pourquoi certaines personnes traitées avec des antidépresseurs à base de fluoxétine ne réagissent pas aux traitements »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte