Anorexie mentale et troubles anxio-dépressifs, l’œuf ou la poule ?  Abonné

Publié le 23/10/2009

L’anorexie mentale est fréquemment associée à des troubles anxio-dépressifs sans qu'il s'agisse obligatoirement d'épisodes dépressifs caractérisés. Troubles retrouvés par ailleurs dans de nombreuses conduites addictives. Mais il semblerait que les symptômes dépressifs soient en fait secondaires à l'anorexie, "car l’anorexie mentale est envisagée comme une défense contre des affects dépressifs associés à des angoisses intenses survenant aux alentours de la période pubertaire et ne peut être considérée comme un trouble de l’humeur" explique Olivier Guilbaud .

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte