Anomalies congénitales : l’essor du dépistage néonatal  Abonné

Publié le 09/12/2011

Les anomalies congénitales constituent une des principales causes de morbimortalité infantile dans les pays industrialisés. Si leur prévention reste limitée, d’importants progrès ont eu lieu dans leur dépistage prénatal comme en témoignent les données du registre des malformations congénitales de Paris présentées par le Pr François Goffinet (hôpital Cochin,Paris). Globalement, « le pourcentage de cas de malformation avec diagnostic prénatal a fortement augmenté ces dernières décennies, passant de 16,2% en 1983 à 70 % en 2007 ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte