AMP estivale  Abonné

Publié le 17/09/2010

Crédit photo : ©MAURO FERMARIELLO/SPL/PHANIE

Le succès des procédures d’assistance médicale à la procréation pourrait être meilleur en été. C’est la conclusion d’une étude brésilienne menée sur près de 2000 patients ayant eu une ICSI (injection intra cytoplasmique) aux quatre saisons de l’année, dans un même centre de d’AMP. Les auteurs ont constaté un même taux d’embryons de haute qualité, d’implantation et de grossesse dans les quatre groupes. Mais le taux de fertilisation était significativement plus élevé durant le printemps que pour toute autre saison (73,5% contre 69% en automne, 68 ,7 % en été, et 67,9 % en hiver).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte