Entretien avec John Dalli

AMM, OGM, homos... L’Europe recadre la France  Abonné

Publié le 07/10/2011
Deux semaines après avoir rencontré Xavier Bertrand, Le Commissaire européen à la santé n’a pas changé d’avis sur la nécessité de conduire d’abord des essais contre placebos dans la procédure d’AMM. En outre, face au moratoire Français, John Dalli plaide pour la coexistence entre cultures OGM et non OGM. Et il rappelle à la France que la restriction au don de sang ne peut pas être fondée sur l’orientation sexuelle.

Crédit photo : ©Boulougouris/European Commission

Le Généraliste. L’UE vient de lancer une campagne sur le tabac dans toute l’Europe, pensez-vous que l’échelon européen soit un bon échelon pour la mise en place d’une politique de santé publique ?

John Dalli. Comme vous le savez, en ce qui concerne les questions de santé, la compétence majeure revient aux États membres de l’UE. Chaque pays établit sa propre politique de santé de son côté et détermine son propre budget.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte