AME : un député UMP demande des comptes au ministère

Publié le 24/10/2013

Le député Claude Goasguen (UMP) s’est rendu, mercredi matin, au ministère des Affaires sociales et de la Santé pour réclamer des données chiffrées sur l'Aide médicale d'État (AME) et il en est reparti, selon lui, avec des chiffres « très incomplets ». Le ministère a cependant déclaré avoir « répondu de manière totalement transparente à Claude Goasguen ». « Claude Goasguen, rapporteur spécial de la commission des finances, a procédé à un contrôle sur pièces et sur place », a fait savoir le groupe UMP de l'Assemblée par un communiqué. En vertu de ses pouvoirs en tant que rapporteur spécial, « Claude Goasguen a ainsi exigé la transmission de données sur les crédits consacrés à l'AME, ceux consacrés aux soins urgents et a également demandé des chiffres précis sur la situation dans les départements de Paris, Seine-Saint-Denis, Guyane et Mayotte », a précisé son groupe. « Ce sont les plus grosses caisses de Sécurité sociale » à verser l'AME, a affirmé le député de Paris. « Je retournerai si nécessaire au ministère », a-t-il promis. « Il n'est pas acceptable qu'un ministre de la République ne transmette pas les informations demandées par le Parlement afin d'éclairer son vote sur le budget. Faut-il en déduire que le Gouvernement cache des chiffres et la vérité aux Français ? », interroge l'UMP. Cette démarche s’inscrit dans un contexte polémique. Le président du parti, Jean-François Copé, avait proposé mardi « une nouvelle politique de l'immigration », qui comprendrait « la suppression de l'AME sauf cas d'urgence ».


Source : legeneraliste.fr