Démence

Alzheimer : des raisons d’espérer dans la recherche ? Abonné

Publié le 27/04/2012
Alzheimer : des raisons d’espérer dans la recherche ?


©PHANIE

Dans la maladie d’Alzheimer, les travaux de recherche sont nombreux et les annonces presque quotidiennes. Faut-il s’en réjouir ou s’impatienter des maigres résultats ? Même sur les pistes les plus prometteuses, la patience est de mise.Tour d’horizon des principaux chantiers.

Actuellement dans le monde, plus de 100 molécules sont testées dans la maladie d’Alzheimer si l’on prend en compte toutes les phases de développement clinique. Mais, il y a loin de la coupe aux lèvres. « Pourquoi autant de traitements marchent chez la souris mais pas chez l’homme ? » s’interrogeait le grand spécialiste le Pr John Hardy (Institute of neurology, Londres) en 2006 lors du centenaire de la première description de la maladie par Alois Alzheimer. 6 ans après, le constat reste d’actualité. Parmi les nombreux travaux de recherche, la piste de l’immunothérapie semble la plus…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte