BPCO

Aller au-delà des structures de réhabilitation  Abonné

Publié le 14/02/2014
Dans la BPCO, l’éducation thérapeutique est principalement cantonnée aux structures de réhabilitation respiratoire où elle complète le réentraînement à l’effort et la prise en charge diététique, kinésithérapique, tabacologique et psychosociale.

Crédit photo : IAN HOOTON/SPL/PHANIE

Fin 2011, sur les 4?000 programmes autorisés par les ARS, 12% concernaient les maladies respiratoires chroniques. Mais alors que les ressources éducatives sont bien moindres que dans la pathologie asthmatique où les Ecoles de l’Asthme existent depuis plus de 15 ans, les lieux d’éducation en tant que tels dans la BPCO sont rares.

L’ETP se fait à 70% dans les hôpitaux en court séjour. Elle est aussi réalisée (12% des cas) dans certains centres qui dispensent de l’éducation thérapeutique pour les patients BPCO, intégrée à la réhabilitation respiratoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte