Algues vertes : zones à risques signalées en Côtes-d'Armor, un plan bientôt annoncé

Publié le 29/06/2017
.

.
Crédit photo : GARO/PHANIE

"Fermeture provisoire pour risque sanitaire"... Une localité de bord de mer comme Hillion se serait surement bien passée de ce drôle de coup de pub à l'approche des vacances d'été. Dans cette commune proche de Saint-Brieuc, quatre plages sur six étaient en effet fermées jeudi matin par arrêté municipal pour cause d'algues vertes. Une décision que relativise le maire d'Hillion, Mickaël Cosson, pour lequel ces fermetures n'ont rien d'exceptionnel et "arrivent tout au long de l'année" pour permettre le ramassage des algues.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)