Algues vertes: la Justice rouvre le dossier Morfoisse

Publié le 09/09/2011

Une commission rogatoire va être ordonnée concernant la mort d'un transporteur d'algues vertes en 2009 dans les Côtes d'Armor. La juge d'instruction au pôle Santé de Paris, Anne-Marie Bellot, l’a annoncé jeudi à Paris aux parents et la fille de Thierry Morfoisse, décédé le 22 juillet 2009 à Binic, à 48 ans, après avoir transporté des algues vertes. Cette commission rogatoire vise à approfondir l'enquête sur les conditions de la mort de Thierry Morfoisse. La juge a par ailleurs annoncé à la famille qu'un deuxième juge d'instruction était nommé dans ce dossier.

La famille Morfoisse avait porté plainte contre X, en avril 2010 à Saint-Brieuc, pour "homicide involontaire par imprudence", persuadée que Thierry Morfoisse a été intoxiqué par les gaz mortels dégagés par les algues vertes en décomposition qu'il transportait. Mais, après l'autopsie, qui n'avait pas permis de déterminer avec certitude les causes de la mort, le parquet avait à l’époque renoncé à engager des poursuites. L’affaire va désormais repartir à zéro, deux rapports officiels ayant confirmé mardi et mercredi les effets meurtriers du gaz toxique dégagé par les algues vertes en décomposition dans l'estuaire du Gouessant, après une hécatombe de sangliers en juillet.


Source : legeneraliste.fr