Algues vertes: 1 500 plaintes et une information judiciaire ouverte

Publié le 10/12/2010

Une information judiciaire contre X a été ouverte début décembre au pôle santé du TGI de Paris dans le dossier des algues vertes, pour "violence involontaire par manquement délibéré à une obligation de sécurité", "abstention de combattre un sinistre" et "mise en danger de la vie d'autrui". Les associations de défense contre les algues vertes ont invité les 1.500 plaignants dans ce dossier à se domicilier chez une avocate brestoise, Me Blanche Magarinos-Rey, pour éviter la "paralysie" du pôle santé du TGI de Paris qui instruit l'affaire, ont dit jeudi dans un point presse les associations de défense de l'environnement "Bretagne, terre d'eau pure" et "Agir pour un environnement et un développement durables" (AE2D). Le problème de la prolifération des algues vertes a pris une dimension médaitique et sanitaire depuis l'été 2009, après la mort d'un cheval enlisé dans un amas d'algues et le décès suspect d'un chauffeur en transportant.


Source : legeneraliste.fr