Algérie : des laboratoires étrangers épinglés par les autorités

Publié le 16/05/2012

Douze laboratoires étrangers et des importateurs seront poursuivis pour surfacturation de médicaments en Algérie. «Outre Sanofi Aventis, il y a d'autres laboratoires et importateurs qui ont été épinglés dans des affaires de surfacturation de médicaments», a déclaré Regue Benamar, directeur du contrôle a posteriori des Douanes, qui n'a cité aucune des entreprises incriminées pour ne pas entraver le secret de l'instruction. Début mai, le directeur général des laboratoires français Sanofi-Aventis, Thierry Lefèbvre, poursuivi en Algérie pour surfacturations des matières premières des médicaments, avait écopé d'un an de prison avec sursis. Les laboratoires Sanofi-Aventis avaient quant à eux été condamnés à 2 milliards de dinars (20 millions d'euros environ) d'amende.


Source : legeneraliste.fr